Rechercher

Aphtes : comment s'en débarrasser



Vous avez certainement déjà eu un aphte.

C’est très facile à reconnaître :

  • Des brûlures et douleurs à la déglutition,

  • Une hyper-salivation,

  • Accompagnée d’une haleine fétide,

  • Et souvent, il est presque impossible de manger…

Dans les faits, l’aphte est une inflammation de la muqueuse buccale.

Les aphtes se présentent comme de petites ulcérations superficielles, des cratères à fond blanc ou jaune, bordés de rouge, ne dépassant presque jamais un demi-centimètre de diamètre.

Ils se développent à l'intérieur des joues, sur ou sous la langue, à l'intérieur des lèvres ou sur les gencives…

Ils disparaissent en règle générale après 6 à 10 jours et sont totalement bénins.

Mais ils sont très gênants ! Alors voici quelques conseils qui pourraient vous aider à ne plus en avoir.


Attention à ces 16 agents provocateurs

Il est reconnu que les aliments présents dans la liste ci-dessous sont très souvent liés aux aphtes. Sans les éliminer totalement, je vous recommande d’y prendre garde si vous êtes souvent victime d’aphtes :

  • Les amandes, les noix

  • Le café, le thé

  • Les chewing-gums,

  • les épices,

  • les fraises, le pamplemousse, les raisins secs,

  • le fromage de gruyère,

  • le miel,

  • les œufs,

  • la peau des tomates.

Le stress, le tabac ou la carence en vitamines et en minéraux sont aussi incriminés.

En règle générale, évitez les aliments trop acides car ils favorisent les mycoses.


Comment éviter l'apparition des aphtes

J’ai 4 conseils de base à vous donner pour éviter que les aphtes ne se développent :

  1. Evitez les aliments acides (tomates, vinaigre, cornichons et moutarde), les laitages et fromages (yaourts, fromages blancs, fromages cuits à pâte molle) et les noix.

  2. Faites des lavages de bouche avec du bicarbonate de soude (1 cuillère à café dans 1/2 verre d'eau) et boire deux fois par jour 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude dilué dans un verre d'eau.

  3. Consommez des salades vertes, des carottes crues, des légumes cuits à l'eau, des pâtes et du riz.

  4. Prenez de la vitamine A naturelle et un probiotique, le matin à jeun (Orthoflore, Labo Phyt'Inov).

Si l’aphte est déjà apparu, vous pouvez accélérer sa disparition avec l’homéopathie, les teintures mères, l’oligothérapie, la phytothérapie et l’aromathérapie.

Il n’est pas nécessaire d'additionner toutes ces méthodes : je vous conseille d'en choisir une et de vous y tenir.

Mais je donne ma préférence aux remèdes de grand-mères.

8 remèdes de « grand-mère » qui ont prouvé leur efficacité contre les aphtes 

Utilisez une de ces méthodes en fonction de vos goûts :

  1. Fanes de carottes : laver les fanes de carottes, en faire bouillir une poignée une dizaine de minutes. Infuser cinq minutes. Filtrer et laisser tiédir. Pratiquer des bains de bouche ou des gargarismes, 2 fois par jour.

  2. Basilic frais : mâcher les feuilles crues ou faire une décoction de 100 g par litre à utiliser en gargarisme.

  3. Citron : badigeonner les aphtes de citron plusieurs fois par jour, jusqu'à disparition des aphtes.

  4. Cresson frais : le mâcher et passer le jus sur l'aphte.

  5. Guimauve : sucer des carrés de guimauve (mous et juteux). Passer sur les aphtes pour soulager la douleur, plusieurs fois par jour, jusqu'à guérison.

  6. Sucre en poudre : recouvrez-en les aphtes plusieurs fois de suite, ils disparaîtront.

  7. Thé noir : recouvrir un aphte avec un sachet de thé noir mouillé. Le ta­nin contenu dans le thé est un astringent aux propriétés analgésiques surprenantes.

  8. Cérumen : prendre un peu de cérumen de votre oreille et l’appliquer sur l’aphte. Cela peut paraître étonnant mais c’est un remède infaillible !


Homéopathie : 1 variante pour chaque cas

Si les aphtes s’accompagnent de l’un des symptômes particuliers listés ci-dessous, je recommande l’homéopathie :

  • BORAX

En cas de vésicules brûlantes très douloureuses, souvent accompagnées de diarrhée. Prendre en 7 CH, 5 granules 2 fois par jour.

  • MERCURIUS SOLUBILIS

Ce remède est recommandé en présence d’haleine fétide, salive épaisse, filante, abondante, parfois sanguinolente qui coule la nuit sur l'oreiller avec soif intense; langue épaisse, gardant l'empreinte des dents, avec dépôt blanc jaunâtre; aphtes brûlants avec parfois ganglions associés. Prendre en 7 CH, 2 fois par jour. Espacer suivant amélioration.

  • KALLUM BICHROMICUM

Aphtes à l'emporte-pièce, avec fausses membranes jaunes ou jaune verdâtre, principalement sur la luette qui est gonflée, et sur les piliers du voile du palais. Prendre en 5 ou 7 CH, 5 granules 2 fois par jour.

  • HYDRASTIS CANADENSIS

Aphtes de la muqueuse buccale, surtout sur la face interne de la lèvre inférieure, avec mucosités épaisses, filantes, visqueuses, jaunâtres ; langue épaisse, large, molle, gardant l'empreinte des dents. A prendre en 7 CH, 5 granules 2 fois par jour. Les dilutions basses favorisent les écoulements.

  • SULFURICUM ACIDUM

Correspond aux aphtes avec ulcération blanchâtre ou jaunâtre, sur des gen­cives qui saignent facilement. L'haleine est nauséabonde et la salivation abondante. Prendre en 5 ou 7 CH, 5 granules 2 fois par jour.

  • MERCURIUS CYANATUS

Spécifique des ulcérations buccales avec fausses membranes épaisses et grisâtres, grandes difficultés pour avaler, rougeur intense des piliers du voile du palais.

Prendre en 9 CH, 5 granules toutes les 2 heures.


Les teintures mères sont antidouleurs et cicatrisantes

Si vous souhaitez une méthode simple, le mélange des teintures mères de Calendula et de Phytolacca est très efficace. Versez 15 gouttes dans un demi-verre d'eau bouillie et tiède pour des bains de bouche, 3 à 4 fois par jour.

La teinture mère d'Hydrastis a aussi un effet antidouleur et cicatri­sant. Utiliser 30 gouttes en bains de bouche après les 3 repas dans un demi-verre d'eau tiède.

La teinture mère d’Échinacée est un anti-infectieux. Prendre 25 gouttes, 3 fois par jour pendant plusieurs jours.


2 solutions à base de plantes

Voici les 2 solutions à base de plantes qui ont ma préférence contre les aphtes :

  • Echinacea Complexe Lehning n° 40. Flacon de 30 ml. Prendre 15 gouttes dans un peu d'eau, 3 fois par jour chez l'adulte ; 3 fois 8 gouttes, par jour chez l'enfant.

  • HE laurier noble + bois de rose + cajeput : 3 gouttes du mélange, en application locale, 3 fois par jour, pendant 5 jours (avec un coton-tige).

Pour plus de facilité, l’oligothérapie et les compléments

Il existe des complexes qui apportent un bien-être général au métabolisme et lui permettront de combattre les aphtes :

  • Cuivre-or-argent, Oligosol®, le trio magique de l'infection. Prendre 1 am­poule sous la langue, 2 fois par jour.

  • Magnésium, sélénium : les apports de ces oligo-éléments se font habituellement par l'alimentation. Cependant, s'il existe une carence, ils peuvent être administrés sous forme de médicaments, avec par exemple Biomag®, (agrumes Lehning) : 2 à 4 comprimés par jour à croquer.

Enfin, si vous ne souhaitez pas trop vous compliquer la vie, ces compléments alimentaires ont prouvé leur efficacité :

  • Orthoflore ® : 1 gélule le matin à jeun.

  • Cynorrhodon vit. C® : 2 fois 2 gélules.

  • Quiet full® (si stressé) : 2 fois 2 gélules

  • Stimu + : 2 fois 2 gélules pendant 1 mois pour booster les défenses naturelles souvent effondrées.

Ces remèdes sont disponibles au labo Phyt’Inov.

Voilà, j’espère qu’avec tout ça, vous ne vous plaindrez plus jamais de ces petites douleurs buccales insupportables !!

Portez-vous bien,

Jean-Pierre Willem