Rechercher

Des nanoparticules dans nos pilules



En mars dernier une étude de 60 Millions de consommateurs confirmait la présence de dioxyde de titane (TiO2 ou E171) dans 6 médicaments largement utilisés en automédication. Parmi eux, Efferalgan 1 g, Spasfon, Nurofen 400 mg, Euphytose, ou encore Doliprane enfant en poudre 200 mg.


Effectivement signalée comme excipient, la substance est présente sous forme nano-particulaire. L’Institut national de la recherche agronomique (Inra) en découvrait pourtant l’année dernière les effets cancérogènes et néfastes sur le système immunitaire des rats.


Aucune mention de ces nanoparticules de E171 n’apparaît sur les emballages, pas plus que sur les notices.


60 Millions de consommateurs, 22 mars 2018.