Rechercher

Focus sur la Blette

Apparue sur les rives de la Méditerranée, la blette (également nommée bette) est consommée depuis l’Antiquité. Si sa culture s’est réduite depuis le début du XXe siècle, elle n’en reste pas moins appréciée, pour sa saveur douce et sa texture fondante et on la trouve sur la plupart des marchés. Ce légume très méridional est un délicieux accompagnement qui peut être cuisiné de multiples façons, sans compter qu’il concentre quantité de vertus nutritionnelles. 



Une tige de blette pèse 200 g en moyenne. Les deux variétés de blettes les plus commercialisées en France se reconnaissent à leur couleur : la blette blonde à carde blanche et la blette verte à carde blanche. Une fois cuite, sa chair est très fondante en bouche.La blette est consommée principalement cuite, à la vapeur ou à la poêle. Sa chair prend alors une texture fondante en bouche et constitue un délicieux accompagnement. Très pauvre en calories, la blette n’en est pas moins riche en vitamines et nutriments essentiels. Rapide à préparer et facile à accommoder, intégrez la blette dans votre alimentation au quotidien pour bénéficier de ses atouts nutritionnels. La blette de plein champ est récoltée de juin à novembre. Avant cette période, une petite production est réalisée sous serre.

La blette ne manque pas d’atouts. Pauvre en calories, elle constitue un accompagnement léger, riche en protéines, mais également en potassium, phosphore, calcium et sodium.

Et si les feuilles et les côtes sont toutes deux comestibles, elles sont en plus nutritionnellement complémentaires, l’une apportant les nutriments manquants chez l’autre.


En un tour de main

Avant de cuire les blettes, détachez leur peau fibreuse, peu agréable en bouche. Pour cela :

rincez consciencieusement les légumes sous l’eau et séchez-les. Utilisez un panier à salade pour égoutter convenablement les feuilles ;séparez les côtes des feuilles, qui ne réclament pas le même temps de cuisson ;brisez les côtes de blette en deux à la main ; tirez sur la peau d’un côté, puis de l’autre, pour supprimer les fibres.


Les modes de cuisson

Crue, la blette a une saveur terreuse, un peu particulière ; de ce fait, elle est le plus souvent consommée cuite (les amateurs de betterave crue aimeront cependant la blette crue). Repères pour la cuisson des blettes :

10 min à l’autocuiseur, pour les côtes coupées en tronçon (ou 5 min seulement pour les feuilles) ;15 min à l’eau bouillante, citronnée et additionnée de deux cuillères à soupe de farine pour éviter qu’elles ne s’oxydent.


La blette, légèrement craquante, juste fondante, a tout pour séduire les enfants.

Familiarisez-les à ce légume rustique en leur proposant un beau gratin de blettes doré au four. Cette préparation couvrira de surcroît leurs besoins quotidiens en calcium.


Bon appétit !