Rechercher

La vérité scientifique sur les effets de la télévision

La télévision exerce une influence négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, l’attention, le sommeil, le langage, l’imagination, la créativité, la violence, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie.


Chaque mois, des revues scientifiques internationales publient des dizaines de résultats qui vont dans ce sens. Ces faits sont niés avec un aplomb fascinant par l’industrie audiovisuelle et son armée d’experts complaisants. La stratégie n’est pas nouvelle : les cigarettiers l’avaient utilisée en leur temps pour contester le caractère cancérigène du tabac…



Un chercheur spécialisé en neurosciences cognitives, Michel Desmurget, nous explique cela dans son livre : « TV Lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision » ou dans une conférence : vidéo ici.

Ce neurophysiologiste dénonce les effets de la télévision sur la santé. 

Données scientifiques à l’appui : – La TV affecte l’image du corps. – 70 à 80% des émissions qui ont des contenus sexuels augmentent par 3 le facteur d’avoir une grossesse non désirée à l’adolescence. – La TV appauvrit le lexique. – 1h de TV pour les 40-60 ans, augmente de 30% le risque de contracter la maladie d’Alzheimer. – 4h par jour d’écran multiplie par 2 le risque d’accident cardiovasculaire mortel. – 3h32 = le temps moyen passé chaque jour devant la TV (75% du temps libre = 2 mois par an devant la TV = 11 ans de votre vie) + temps devant les autres écrans (tablettes, téléphones, etc.) – La TV en tout lieu, à toute heure. – La télé menace la santé, cultive la peur et étouffe l’intelligence.


Image : Prise d'écran de la conférence de Michel Desmurget