Rechercher

Les massages

Pour décompresser et rééquilibrer le corps et l'esprit, les massages sont particulièrement indiqués. Voici un petit tour d'horizon de différentes techniques.




Le massage Tui Na (Tui pousser, et Na saisir) est une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise. Développé dès 1300 av. JC dans la ville de Luoyang au centre de la Chine, il compte pas moins de 300 manipulations différentes et les praticiens utilisent leurs doigts, leurs mains, leurs poignets et même leurs coudes pour vous masser. Du coup, ça peut faire mal ! Rien à voir avec les tapotements et effleurements auxquels on peut avoir l'habitude en Occident. On pratique l'enroulement pour traiter les tissus mous, l'acu-pression (comprenez, appuyer avec le doigt sur une zone pour stimuler les points d'acupuncture) tout cela dans le but de rétablir la circulation du qi, l'énergie. Le massage en lui-même n'est pas toujours des plus agréables, mais il vous laisse revigoré et beaucoup plus léger.

Il est recommandé pour les douleurs dorsales et a pour effet de stimuler la circulation sanguine et lymphatique. Une boisson chaude est proposée à la sortie afin d'éliminer les toxines libérées lors du massage.



La réflexologie plantaire est un autre aspect de la médecine traditionnelle chinoise. Ce type de massage repose sur l'idée que des "zones réflexes" situées sur le pied et toute la voûte plantaire correspondent à une partie du corps ou à un organe. Le massage des pieds vise à localiser les tensions dans ces zones et à les relâcher via la pression (donc oui, là aussi cela risque de faire mal). Cependant, accompagné d'un bain de pied et d'un massage à l'huile ce type de massage peut devenir un vrai moment  de bien-être.

Cela peut aider à réguler le stress, à vous relaxer, mais également à stimuler la circulation sanguine et lymphatique. L'avantage de ce type de massage est que vous pouvez le faire assis.



Le shiatsu, de la tradition japonaise, reste proche de la tradition chinoise car il vise également à réguler le qi. Plus énergique et vigoureux que le tui na, il permet en plus de dénouer les nœuds musculaires au moyen d'étirements. Si vous craignez les manipulations vigoureuses, ce type de massage est à éviter. Néanmoins il procure un grand bien-être et vous permet de refaire le plein d'énergie !



Le massage thaï est un mélange d'influences asiatiques : il prend sa source dans la médecine traditionnelle chinoise, mais se nourrit également du bouddhisme et de l'ayurvéda. Son but est d'harmoniser le corps avec les émotions et d'ouvrir les articulations. Pour se faire, le masseur ou la masseuse va stimuler les méridiens, en utilisant l'acu-pression.  Le petit plus du massage thaï, c'est qu'il propose aussi des étirements, un peu comme une séance de kiné (en toute sécurité bien sûr). Parfois même le praticien va littéralement vous marcher dessus ! Mais c'est pour mieux vous masser le dos, bien sûr ! Car le massage thaï est connu pour soulager le dos, provoquer une grande détente, et aider contre l'insomnie.


Le massage ayurvédique, est le plus éloigné du massage chinois. Issue de la tradition indienne, ayurvéda veut dire "science de la vie", et mise sur l'équilibre entre l'air (les nerfs), l'eau (du corps) et le feu (organes digestifs) pour obtenir le bien-être. Lors d'un massage ayurvédique, vous serez en sous-vêtements dans une pièce chauffée. Le praticien utilise une huile végétale et un mélange d'huiles essentielles, chauffée à la température du corps pour vous masser. Lorsque le masseur vous promène un filet d'huile chaude sur le haut du crâne, effet relaxant maximal.