Rechercher

Pancréas et pathologies

Description

Le pancréas est un organe vital pour la digestion et la gestion du taux de sucre sanguin. Il produit des enzymes digestives qui sont activées dans l’intestin et il équilibre le taux de sucre sanguin.par la sécrétion d’hormones, l’insuline, le glucagon

Les pathologies les plus fréquentes du pancréas : la pancréatite, chronique ou aigüe, le cancer et le diabète. Ce sont des pathologies graves et difficiles à soigner.




Hygiène de vie / Alimentation

Comme toujours en naturopathie, on aborde les pathologies liées au pancréas de façon systémique en englobant tout l’état général de la personne et l’hygiène de vie.

On agit beaucoup en prévention ou dès les premiers symptômes pathologiques. L’alcool, les aliments fumés, chargés en métaux lourds, de pesticides, le tabac sont des facteurs favorisant des problèmes graves du pancréas, pancréatite et cancer. Le mauvais stress intérieur, colères, frustrations, traumatismes, peut être à l’origine des mêmes problèmes comme de certains types de diabète, surement encore plus que les excès de sucre blanc, de céréales blanchies, de boissons sucrées.

En dehors des recommandations générales, on utilise certaines plantes et nutriments pour activer le fonctionnement pancréatique et aider à sa régénération. Protéger également les cellules avec les antioxydants cellulaires classiques en naturopathie, complexe A E C zinc et sélénium, glutathion, acide alpha-lipoïque, SOD… Evidemment en association à des traitements et suivis médicaux


Traitements naturels

POUR SOUTENIR LE PANCREAS EN CAS DE PATHOLOGIE

Le Myrtillier. Les bourgeons et les feuilles de myrtillier (mais on utilise aussi les baies) sont efficaces pour réduire et réguler le taux de sucre sanguin et soutenir le bon fonctionnement du pancréas. En gemmothérapie, associer bourgeons de Myrtilllier et de Cassis (anti-inflammatoire).

Le myrtillier ne présente pas de contre indications et constitue une arme efficace pour aider au bon fonctionnement du pancréas.

Associer d’autres plantes qui ne sont pas spécifiques de l’activité pancréatique qui auront une action indirecte. Ce sont :

La bardane (racine), qui a une action dépurative générale, stimulante du foie et du pancréas. A noter aussi que les plantes amères que l’on prend pour les cures hépatiques sont toujours bénéfique pour un bon fonctionnement pancréatique.

L’olivier (feuilles), qui par son action apaisante du système nerveux parasympathique et équilibrante de la tension artérielle, pourra aider à équilibrer les problèmes liés au pancréas.

L’oignon et l’ail sont des plantes «panacées» recommandables en toutes circonstances, et dont également pour les  problèmes de pancréas. De préférence crus et aux repas. Les compléments doivent être à base d’ail ou d’oignon crus.

On peut également prendre en complémentation des antioxydants nutritionnels. Les vitamines A E C, les oligo-éléments zinc et sélénium, le L-glutathion, l’acide alpha-lipoïque, la S.O.D.



Conseils généraux

Attention bien sûr aux gros excès d’alcool, surtout si, en plus, vous fumez beaucoup.  Faites beaucoup de sorties en plein air, d’exercices physiques. Méfiez-vous des aliments fumés, viandes, charcuteries, poissons en consommation régulière, voire journalière. Mais seuls les excès sont nocifs, comme pour beaucoup de choses. On consomme le plus possible des aliments non raffinés, pain complet ou demi complet bio, pâtes et riz également demi-complets ou complets, et le sucre en petites quantités, de préférence complet ou à remplacer par du sirop d'agave (indexe glycémique bas).


Il est conseillé d’extérioriser ses émotions, ses colères. Le ventre est le réceptacle des émotions et tout ce qui crispe l’esprit va crisper le corps à différents endroits suivant les points faibles de la personne, sa personnalité… les colères intériorisées font beaucoup de mal au foie et au pancréas.


On peut prendre la bonne habitude de  boire chaque soir et/ou matin une bonne tisane de plantes apaisantes et digestives. Citons la mélisse en feuilles, la camomille romaine ou matricaire en fleurs, la passiflore, la verveine, le tilleul en sommités fleuries, les feuilles de myrtillier, de fraisier…Ces plantes font d’excellentes infusions qui constituent une bonne prévention et entretiennent l’organisme, en plus du reste...


Ne jamais oublier que la bonne santé est un équilibre, une hygiène de vie : physique, alimentaire, émotionnelle, sans oublier les comportements à risque (tabagisme, alcool, drogues, médicaments, etc).